Le prochain dimanche

Premier dimanche du mois, il est l’heure de poser les bases des prochaines semaines les amis (enfin techniquement j’écris cet article samedi soir, depuis la terrasse de maman et avec une Despe a porté de main). Si vous avez lu mon précédent articlele seul en trois mois faites un effort, alors vous savez déjà que je compte bien refaire vivre « Vis en Rousse ». On en a déjà brièvement discuté mais ces derniers mois, ça a été la folie pour pouvoir tenir le rythme que ce soit d’un point de vue pro, perso ou même scolaire. Il a fallu que je sacrifie deux-trois plaisirs comme l’était le fait de venir écrire ici ou encore enregistrer « Je t’appelle pour… ». Aujourd’hui, j’ai plus ou moins apprivoisé le côté pro et la partie scolaire est pratiquement terminée (encore une fois l’article précédent vous en expliquera les raisons) ce qui me laisse un peu de temps pour reprendre mes plaisirs, quoi que… Alors qu’après ces dernières semaines à sauter dans des trains ou des avions tous les week-ends, certains auraient profité de ce mois d’août pour se « poser », j’ai eu la bonne idée de décider de déménager. Je ne vais pas trop détailler le pourquoi du comment dans cet article car j’y reviendrai plus tard et surtout, parce que pour l’instant mon prochain lieu de vie est toujours à déterminer. Je vous rassure, j’ai un lieu où dormir mais je suis à la recherche d’autre chose.

Alors dans tous les sujets qu’on a à discuter aujourd’hui, commençons par « Je t’appelle pour… ». En toute honnêteté, je ne suis pas encore 100% sûre de son avenir. Je sais qu’il y aura un podcast à la rentrée, du moins je l’espère, mais je ne sais pas encore sa forme. Je trouve ce format audio plus dynamique que ce que j’ai l’habitude de produire et j’ai envie de continuer à créer autour de celui-ci mais je préfère raconter mes histoires par écrit. Je sais que je n’ai pas un style d’écriture très littéraire et que j’écris comme je parle. On en arrive très souvent à des longs textes, pas toujours structuré mais qui j’espère apporte un peu plus de proximité que si je casais des formules, adverbes et conjonctions dans chaque phrase. Il y aura donc un podcast mais j’aimerai que celui-ci ressemble davantage à une conversation entre copains et que les personnes qui l’écoutent se sentent au milieu de leur salon avec leurs copains. La voilà mon idée pour la rentrée, ce que tout le monde fait un petit peu finalement aujourd’hui mais pas dans un style d’interview. Je veux juste que ce soit simple et qu’on puisse discuter de tout ce qu’on veut. Maintenant il me reste 1/ à convaincre quelques amis de discuter de la vie, des amours, du boulot etc.. mais aussi 2/ de trouver le temps d’enregistrer ces instants. 

Le second sujet du jour c’est bien évidemment l’avenir de « Vis en Rousse ». J’ai toujours été partagé dans la manière de traiter tous les sujets qui m’intéressaient. Au début on était principalement sur de la musique, puis mes histoires et maintenant j’ai surtout envie de parler de sport. Pas le sport chiant, du moins j’espère que vous ne le voyez pas comme ça, mais plutôt le sport-histoire, le sport-expérientiel, le sport-société. Alors j’ai fait un choix, parler sport la semaine, le reste le week-end. A partir de là, aujourd’hui, maintenant, il y aura un article tous les mercredis et vendredis à 8h qui parlera de sport comme quel bilan tirer de la coupe du monde féminine un mois plus tard, les cinq choses que m’a appris le Tour de France 2019, comment l’industrie du sport est un acteur majeur de la fast fashion, pourquoi un sport aussi polluant que la Formule 1 reste glamour… Et le dimanche à 10h (oui on peut s’accorder le luxe de dormir un peu plus longtemps le week-end), une histoire, un city guide ou bien une surprise. En gros le dimanche je te raconterai comment j’ai eu du mal à faire un trait sur des amis parce que j’avais peur de ne plus en retrouver à l’âge adulte, pourquoi j’ai décidé de quitter mon appartement parisien après 2 ans et demi, comment mon boulot m’a fait tombé à 8 de tension et ce que j’en retiens… mais aussi, des photos de Milan où je pars très bientôt, de Londres et de New York pour partager toutes mes bonnes adresses. Tu as bien noté dans ton agenda les prochains rendez-vous ? Mercredi 8h, Vendredi 8h et Dimanche 10h.

Alors en attendant mercredi et pour te faire un minimum voyager si toi aussi tu es comme moi, bloqué au bureau pour les 10 prochains jours encore avant de prendre des vacances amplement méritées, voici un mini album photo de ma première semaine de juillet avant de revenir sur tous les paysages traversés par mes 4 week-ends sur le Tour de France.

Tout a commencé à Lyon pour la première demi-finale de la Coupe du Monde féminine entre l’Angleterre et les Etats-Unis. Un match incroyable et le premier dans cet écrin. Petit regret de ne pas y retrouver nos françaises mais le show était au rendez-vous et les Anglaises deviennent petit à petit de dangereuses adversaires. Le prochain Euro étant chez elles, il faudra sérieusement s’en méfier!

Le lendemain matin, direction Marseille pour quelques heures. Trois précisément. Pour la petite histoire, faire un vol Lyon > Madrid coûtait 260 euros, un Marseille > Madrid seulement 70 euros et avec les 20 euros de train entre Lyon et Marseille, le choix de l’économie était vite fait. Bon, j’aurai eu le temps de voir que le Vieux Port mais c’est déjà ça.

De Marseille direction Madrid pour 1/ passer ma soutenance (troisième fois de l’article où je le mentionne mais si vous souhaitez connaître l’issue de celle-ci, rendez-vous dans l’article précédent) et 2/ me rendre à ma cérémonie de remise de diplôme où, comme vous le voyez ci-dessus, on m’a apposé l’écharpe. Il faut savoir qu’en Espagne, c’est assez souvent que la cérémonie de remise de diplôme ait lieu avant la fin de l’année et de toute façon, le temps que le ministre ou le roi signe votre diplôme, vous pouvez attendre deux ans. Après ces deux jours à Madrid, il était déjà l’heure de partir à Bruxelles pour le départ du Tour de France où j’accompagnais une jeune fille, gagnante d’un concours, dans les coulisses de l’événement. Notre week-end est briévement résumé dans la vidéo ci-dessous si ça vous intéresse.

Pas le temps d’assister au premier contre-la-montre du Tour, j’ai sauté dans un avion dès le dimanche matin pour retourner à nouveau à Lyon afin d’assister à la finale de la Coupe du Monde féminine, opposant les Etas-Unis face aux Pays-Bas. Alors bien que je n’avais plus d’espoir pour les Oranje en deuxième mi-temps, leurs supporters ont été incroyables et n’ont pas cessé d’animer leur tribune !

Sur ces belles images et ces beaux souvenirs, à très bientôt! Je vous souhaite d’excellentes vacances si vous avez la chance d’y être, sinon attendez septembre (il paraît que c’est moins cher).

Romy xx

Publicités
Romane

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s